Buscar
  • Hugo Prévost

COVID-19 : la situation va encore empirer en Floride, prévoit un méd

Confrontée à une hausse croissante du nombre de ses habitants contaminés par le nouveau coronavirus, la Floride verra la situation "empirer avant de s'améliorer", affirme un médecin exerçant dans un hôpital de Miami.



En entrevue à l'émission Midi Info, sur les ondes d'ICI Première, le Dr Thierry Jacquemin, qui exerce à Miami, la métropole du sud-est de la Floride, s'est montré bien peu optimiste quant aux perspectives d'un retour rapide à la normale dans cet État.


"C'est une période intéressante; on a eu ce confinement qui a semblé un peu interminable... Finalement, ils ont décidé, peut-être un petit peu trop tôt, de commencer le processus de réouverture des entreprises, des plages, des lieux publics, etc.", a-t-il déclaré.


Au début de la crise aux États-Unis, le gouverneur de la Floride, le républicain Ron DeSantis, s'est vanté du fait que son État – avec moins de mesures sanitaires en place – comptait moins de cas et de décès que l'État de New York, où un confinement strict était pourtant en vigueur.


Les tendances dans les deux États se sont cependant inversées au début du mois de juin, au moment où la majorité des États-Unis avaient déjà relancé une bonne partie de l'économie.


Depuis, dans l'État de New York, la courbe du nombre de nouveaux cas n'a eu de cesse de diminuer; en date de lundi, on recensait 557 nouveaux cas de contamination. En Floride, les autorités ont annoncé dimanche un nombre record de 15 300 nouveaux cas, et 12 343 malades supplémentaires lundi.


"La Floride n'est pas le seul État [où les choses vont mal], mais ici, ça a bien replongé, quand même, affirme le Dr Jacquemin. Les hôpitaux ont plus de volume, plus de cas."


Les choses vont si mal, en fait, que des informations font état de certains hôpitaux qui ne traiteraient que des patients atteints de la COVID-19, souligne le médecin.


"Un peu comme on le faisait pour la tuberculose, il y a très longtemps."


Si la plupart des gens obtenant un résultat positif lors de leur dépistage sont asymptomatiques, précise le Dr Jacquemin, celui-ci dénote malgré tout une augmentation du nombre de personnes chez qui le virus provoque de graves symptômes, qui peuvent parfois aller jusqu'à la mort du patient.


Les Américains desservis par leur indépendance


Originaire d'Europe, le Dr Jacquemin s'est dit surpris par le fait que des mesures de protection soient imposées à certains endroits au moment où d'autres entreprises rouvrent leurs portes.


Par exemple, le mois dernier, le gouverneur DeSantis a imposé de nouveau la fermeture des bars vendant de l'alcool sur place, dans l'espoir de ralentir la progression de la maladie.


Pourtant, au moment où le nombre de nouveaux cas dans l'État fracassait des records, le géant Walt Disney a rouvert son parc d'attractions de Walt Disney World, près d'Orlando.


Cette décision n'a toutefois pas plu à tout le monde. Une vidéo publiée en ligne par Disney, où des employés du parc masqués scandent bienvenue chez vous, a été si critiquée par des internautes qu'elle a été retirée, mais pas avant d'avoir été parodiée à de nombreuses reprises.


"Ce qui m'a toujours choqué, aux États-Unis, c'est que la mentalité est très segmentée : chaque ville, chaque comté a ses lois. Donc, il peut y avoir le confinement d'un côté de la rue, mais de l'autre côté, il n'y a rien du tout. Ça n'a aucun sens, c'est ça le problème, soutient le Dr Jacquemin."

La conscience sociale n’est pas le point fort des citoyens dans ce pays [...]. On dépend beaucoup trop de l'individu.
Dr Thierry Jacquemin, médecin à Miami

"Le médecin est d'ailleurs formel : Je pense que la situation va empirer, jusqu'au moment où nous arriverons au point critique."


Il faut donc s'attendre à voir la poursuite de la multiplication des cas, mais aussi des décès, prévoit sombrement le Dr Jacquemin.


https://ici.radio-canada.ca/amp/1719416/coronavirus-floride-situation-medecin-miami

3 visualizações

© 2020 DR. THIERRY JACQUEMIN.  CREATED BY FELIPE SAJO NETWORK